Cette étude a été effectuée en 2017 par le Bureau Xylon SA. Leurs modèles montrent qu’il y aurait une perte de moins de 10% de bois prélevable disponible dans l’ensemble des forêts du territoire de l’association avec la mise en place de la zone centrale, que ce soit pour le bois rond ou celui d’énergie.