Sélectionner une page

« On aime ce qui nous a émerveillé et on protège ce que l’on aime », disait le commandant Cousteau.

Etant enfant, j’écoutais et enregistrais les chants d’oiseaux dans le jardin et me promenais dans la campagne jurassienne où j’ai grandi. Durant mes études de biologie à Lausanne j’ai eu l’envie grandissante de partager ce que j’ai appris et désormais je souhaite intéresser un plus grand nombre de personnes à la nature qui nous entoure. Je suis actuellement médiateur scientifique dans différentes institutions lausannoises et conçois des expositions et activités pour le jeune public.

C’est ainsi que je suis devenu acteur pour le Parc du Jorat, protégeant ce qui m’a émerveillé depuis mon plus jeune âge, et transmettant mes connaissances aux adultes d’aujourd’hui et de demain afin qu’ils protègent d’eux même leur bout de nature.

Emerveillons-nous du Jorat !

Le projet du parc périurbain permet de mettre en lumière la nature et sa fragilité dans un « coin de chez nous ». Au cœur de la cité ou à ses portes, la nature devient surprenante lorsqu’on prend le temps de s’y attarder et de l’admirer.

Le travail réalisé par l’homme en tout temps, par le passé et aujourd’hui est un joyau qui doit être mis en valeur. La création du parc rendra cela possible en valorisant l’artisanat et le savoir-faire régional. Les services écosystémiques de l’arbre et du massif forestier d’une région sont mis à l’honneur.

Julien Leuenberger