Elaboration du projet

Le parc naturel du Jorat est un projet élaboré pour et avec la population. Selon la philosophie des parcs en Suisse, le projet est construit de manière bottom up avec les communes, les différents groupes d’intérêt et les habitants (OParcs art. 25).

Le parc naturel du Jorat ne s’arrête pas à la création d’un cœur de nature préservée. Il s’agit aussi de proposer des activités de découverte des patrimoines naturel et culturel du Jorat, de développer un tourisme et une mobilité douce ainsi que de promouvoir les activités du terroir et la ressource bois.

 Processus participatif

Selon l’OParcs art. 25 al. 3a, la participation de la population lors de la création du parc naturel doit être garantie. L’association a ainsi travaillé avec les spécialistes du SANU pour proposer des soirées de discussions avec les habitants. Cent cinquante habitants ont répondu positivement à l’invitation et ont participé aux soirées de discussion organisées durant l’hiver 2017-2018. Ils ont exprimé les forces et faiblesses de leur territoire et formulé des propositions de développement d’actions pour le Jorat.

Après avoir recueilli les propositions des habitants, l’association Jorat, une terre à vivre au quotidien (JUTAVAQ) a organisé quatre nouvelles soirées pour donner un retour sur les propositions faites par les habitants. Ces propositions seront en partie intégrées à la future charte du parc naturel.

La charte du parc naturel

La charte du parc est un document sur lequel les communes membres de JUTAVAQ vont prendre position, comprenant notamment :

  • Des objectifs stratégiques à 10 ans (2020-2029)
  • Un programme de projets pour la période 2020-2024, renouvelable
  • Le calibrage financier et le système de gouvernance (contrat de parc)