Le Parc naturel périurbain

Le Parc naturel périurbain (PNP) du Jorat est un projet porté par l’association Jorat, une terre à vivre au quotidien. Créée en 2012, cette dernière se compose de 13 communes et de l’Etat de Vaud, tous propriétaires forestiers dans le Jorat. Le projet de parc a obtenu le label « candidat parc naturel périurbain » par l’Office fédéral de l’environnement pour la période 2016-2019. Cette période prévoit la création du Parc du Jorat pour et avec la population. Fin 2019, les communes prendront position sur la confirmation de leur engagement dans le futur PNP par un vote des membres de leur législatif. A ce jour, la Suisse ne compte qu’un seul parc de ce type, à savoir le «Wildnispark Zurich Sihlwald».

Contours et activités dans le parc

Un PNP est composé d’une zone naturelle protégée dévolue à la libre évolution des processus naturels (zone centrale) et d’un espace tampon (zone de transition).

La zone centrale est un cœur de nature d’une surface d’un peu plus de 4 km2, soit environ 10% du massif forestier joratois. Etant donné son objectif de libre évolution des processus naturels, l’exploitation sylvicole sera limitée aux aspects sécuritaires et sanitaires et les loisirs pourront se dérouler sur les sentiers. Dans le reste du massif, les usages resteront les mêmes qu’actuellement.

Le futur PNP du Jorat sera un cœur de nature qui offrira aux habitants et aux générations futures la possibilité de se ressourcer dans une nature préservée proche de chez soi.

L’illustration ci-dessous donne une idée des proportions de la zone centrale (440 ha) par rapport à l’entier du massif du Jorat (4000 ha).

Zone centrale

Zone de transition

Ce qu’ils en pensent…

Natacha Litzistorf, Conseillère municipale à Lausanne

Natacha Litzistorf, Conseillère municipale à Lausanne

Que signifie pour vous la création du Parc naturel périurbain du Jorat ? Pour moi, ce projet de parc est celui de toute une région. Je le vois comme un petit bijou de durabilité, un projet concret présentant des avantages environnementaux, sociaux et économiques....

Line Gavillet, Syndique de Jorat-Menthue

Line Gavillet, Syndique de Jorat-Menthue

Il est difficile de se projeter dans l’avenir avec des yeux d’humains et d’imaginer l’évolution de la forêt du Jorat dans le temps. Toutefois, le souhait d’une membre d’un exécutif communal, dont la tâche est d’anticiper et de prévoir, est que l’étude d’un parc...