Sélectionner une page

Le Jorat j’y vis, j’y travaille, j’y flâne, j’y cultive des fruits et des légumes, j’y cours, j’y élève des poules et des abeilles, j’y accueille des milliers de personnes chaque année, dans le respect de la nature de ce lieu fantastique. Le Jorat mérite qu’on lui rende tout ce qu’il nous donne, en l’aidant à développer sa biodiversité et en lui offrant la possibilité de plus de naturalité.

Romano Hasenauer